GT24 - S2 - Division du travail éducatif et logique marchande en éducation au Québec

Thème:
GT24 - Sociologie des institutions
Quoi:
session spécialisée
Quand:
14:40, mardi 5 juil. 2016 (20 minutes)
Où:
Discussion:
0
Depuis une vingtaine d’années, la démocratisation de l’éducation au Québec doit provenir non plus d’une standardisation de l’enseignement et des services éducatifs, mais plutôt d’une adaptation de ceux-ci aux caractéristiques des élèves. Il en résulte la création de classes enrichies que justifient les milieux d’éducation par des discours « pédagogiques », mais également par des discours « systémiques » renvoyant à une logique marchande fortement appuyée par les parents des classes moyennes qui font fortement pression sur les écoles afin que leurs enfants soient scolarisés dans des espaces réservés ou fermés. À partir d’une vingtaine d’entrevues menées à la fin de l’année scolaire 2014-2015 avec des professionnels non enseignants, nous montrerons que cette double exigence (pédagogique et systémique) conduit à des changements dans l’organisation du travail des agents scolaires intervenant auprès des élèves sous la forme d’un transfert important des ressources éducatives au profit des nouvelles classes enrichies et à une redéfinition fondamentale de l’idée de démocratisation de l’éducation selon laquelle le « tous les enfants sont éducables » des années 1960 devient dans le contexte de la nouvelle régulation de l’éducation par la concurrence entre les établissements : « tous les enfants sont éducables, mais séparément ».
Participant
Université Laval, CRIFPE
enseignant-chercheur

Mon horaire

Ajouter à Mon Horaire comme Favoris