Rôle des perturbations sur le recrutement des espèces d'arbres tempérées à leur limite nord

Thème:
Global Change
Quoi:
Talk
Partie de:
Quand:
jeudi 19 déc. 15h10   03:10 PM à 03:25 PM (15 minutes)
Où:
Salle ABCD
Discussion:
0
Les changements climatiques devraient entraîner une réorganisation de la répartition géographique de nombreuses espèces d'arbres. Des changements de distribution en réponse au climat ont déjà été observés et des études récentes ont montré que les perturbations pourraient accélérer les migrations. Cependant, on ne comprend toujours pas les mécanismes démographiques qui sous-tendent ces migrations. Particulièrement, est-ce que les perturbations influencent le recrutement des espèces tempérées? Nous avons utilisé une base de données contenant plus de 10 000 parcelles d'inventaire forestier, échantillonnées de 1970 à 2016 au Québec. À l'aide de modèles de survie de Cox, nous avons analysé l'influence du changement climatique (température et précipitation), des perturbations (naturelles et anthropiques) et de leur interaction sur le recrutement des arbres tempérés à leur limite nord. Nous avons performé ces analyses pour 4 espèces tempérées importantes au Québec, soit Acer saccharum, Acer rubrum, Fagus grandifolia et Betula alleghaniensis. Les limites latitudinales des quatre espèces tempérées se déplacent vers le nord, mais l'effet du climat et des perturbations dépend des espèces. Nos résultats préliminaires montrent que les perturbations modérées favorisent particulièrement le recrutement d'Acer rubrum et Acer saccharum, tandis qu'elles n'affectent pas le recrutement de Fagus grandifolia et ont un effet négatif sur le recrutement de Betula alleghaniensis. Nous concluons que les perturbations dans les forêts mixtes diminuent la compétition par les espèces résidentes, offrant ainsi des opportunités d'établissement seulement pour certaines espèces tempérées qui sont capables de profiter des ouvertures de la canopée et qui ont une grande amplitude écologique.

Mon horaire

Ajouter à votre horaire