La complexité des réseaux trophiques sur les Îles Galápagos

Quoi:
Poster session
Partie de:
Quand:
vendredi 20 déc.   11:30 AM à 12:30 PM (1 heure)
Où:
Salle ABCD
Discussion:
0

La théorie de la biogéographie des îles, initialement élaborée par MacArthur et Wilson (1963), a inspiré plusieurs chercheurs dans leurs recherches sur la dynamique des populations et l'assemblage des communautés insulaires. Ce qui a commencé comme une théorie plutôt simple mettant en relation les taux d'immigration, d'extinction et la distance entre les îles et le continent, pour expliquer la richesse spécifique d'une île a rapidement été reprise et extrapolée par certains pour tenter d'obtenir un modèle de macroévolution sur les îles. Toutefois, que ce soit par immigration, par spéciation ou par extinction, le changement de composition des espèces modifie toujours, avec plus ou moins d'impact, l'assemblage des communautés et la distribution des espèces sur le territoire. Une question importante à se poser est donc comment les réseaux alimentaires déjà en place réagissent à ces arrivées ou à ces extinctions. Comment ceux-ci ont-ils évolués dans le temps pour arriver à ce que l'on connaît aujourd'hui, et comment réagiront-ils dans le futur aux modifications occasionnés par les changements climatiques ? Par son caractère historique riche pour l'étude de l'évolution, l'archipel des Îles Galapagos est utilisée comme cas de figure puisqu'une documentation importante existe sur les occurrences des différentes espèces sur chacune des îles. Grâce à ces données, il est possible d'inférer la structure des réseaux, puis la mettre en relation avec l'âge de l'île pour tenter de déterminer l'influence de la période évolutive sur la complexité des réseaux alimentaires.

Présentateur

Mon horaire

Ajouter à votre horaire