Effets des conditions météorologiques sur l’efficacité des pièges odorants et les punaises ternes

Quoi:
Poster session
Partie de:
Quand:
vendredi 20 déc. 11:30 AM (1 heure)
Pauses:
Dîner   12:30 PM à 01:30 PM (1 heure)
Où:
Salle ABCD
Discussion:
0
La punaise terne, lygus lineolaris, est un ravageur important dans les cultures fruitières au Québec. L’utilisation de pièges odorants constitue une avenue intéressante à considérer afin de lutter contre cet insecte. Toutefois, les impacts des conditions météorologiques sur l’efficacité des pièges odorants sont actuellement inconnus. Ce projet a étudié l’effet de la température et de l’humidité sur le pouvoir d’attraction de différents types de pièges odorants. Des pièges collants témoins et d’autres munis de diffuseurs de phéromones sexuels, de volatiles de tournesols ou des deux substances ont été installées dans des champs de fraises. Les punaises sur les pièges ont été dénombrées toutes les deux semaines et des sondes ont enregistré les conditions météorologiques. Il est possible d’observer que plus la température et l’humidité augmentent, plus il y a de punaises dans les pièges et ce peu importe le traitement. Il n’y a pas été possible de constater une différence dans l’influence des conditions climatiques entre les traitements. Ce qui suggère que l’augmentation d’efficacité des pièges ne serait pas due à une modification dans la diffusion des différents composés volatils selon les conditions météorologiques. La capacité de vol des punaises augmente avec la température ce qui pourrait expliquer le fait que plus d’insectes davantage retrouvés à des températures plus chaudes. Une humidité élevée réduit également les pertes d’eau dues au vol ce qui pourrait pousser les punaises à voler davantage à des humidités élevées et être plus susceptibles de se retrouver dans les pièges.
Participant
Université du Québec à Montréal

Mon horaire

Ajouter à Mon Horaire comme Favoris