11.00  Après le patrimoine : des parcs mémoriels

Quoi:
Paper
Quand:
samedi 4 juin   11:00 AM à 11:30 AM (30 minutes)
Discussion:
0

La Chine est marquée par une longue tradition de mémoire, mais une notion de sauvegarde assez récente. Ayant connu une série de politiques de patrimonialisation des villes historiques avec peu de succès face à une urbanisation massive et impétueuse depuis trois décennies, elle tourne son regard vers les vieux villages en ce début de vingt et unième siècle. Cependant, coincée par un déséquilibre de la répartition spatiale et un manque commun de moyens et de personnel, la protection des vieux villages risque de retomber dans l’ornière de la patrimonialisation des villes historiques.

La mise en tourisme se fait sous la forme spécifique de « parcs mémoriels » où l’accès aux villages est à la fois circonscrit et payant. Cela dit, elle semble une issue communément choisie par les différents acteurs des campagnes chinoises, tant dans les provinces côtières telles que le Fujian et le Zhejiang que dans les régions où vivent les ethnies minoritaires les plus reculées de l’ouest du pays.

Cette patrimonialisation par le biais de la mise en tourisme se trouve alors dans le tourbillon de débats : Est-ce que la mise en tourisme favorise la protection des vieux villages ou plutôt tue les vieux villages ? Les « parcs mémoriels » ont été produits par qui et pour qui ? Comment évaluer les effets des « parcs mémoriels » ? Où vont-ils ces « parcs mémoriels » ?

Présentateur
Ningbo University, China

Mon horaire

Ajouter à votre horaire